Tous les articles taggés : Vintage style me

Un choix peut en cacher un autre.

Je me demande toujours si mes choix sont légitimes. Mon coeur d’artichaut n’est plus à prouver, mes voyages virtuels nombreux… Nouveau design qui arrive oblige, je suis à la découverte de ma VRAIE personnalité. Pas celle dont il me plairait de vanter le caractère. On parlait de style ici : je ne sais pas choisir ! Théoriquement j’aime le pastel et la douceur, il parait que c’est ce qui me définit, seulement j’arpente souvent les magasins, l’imposture au vent. Le gris, le kaki, le brun attirent mes rétines. Trêve hivernale ? Recherche de soi ? Peut-être ! Ou alors mon cerveau me fait croire que ce que j’ai pu voir 1000 fois sur les blogs est une nouveauté dans mon dressing. Je scande “confort” quand l’heure est au loose, j’achète une paire de Stan Smith “mais différentes tu sais !”… merci l’originalité Anaïs. A quel moment mes choix reflètent-ils vraiment mes goûts et pas ceux des autres ? Surtout qu’on peut considérer que je pourrais créer la tendance plutôt que la suivre. Alors j’ai décidé de me surprendre, par ricochet vous allez expérimenter. Je …

Poncho vintage et look boheme-rock

Toi, t’es joli.e. ?

“Aujourd’hui, je suis joli.e.” Combien peuvent se vanter de l’avoir souvent pensé ? De vous à moi, en mettant le narcissisme de coté, qui le sait ? Les premiers jours de soleil transforment le monde. Les jours de soleil, tout va. On se réveille le matin un peu moins chiant et un peu moins feignant, effet MDMA généralisé. Il paraît que ça vient de l’intérieur et que les jours de soleil on met nos peurs ancestrales de côté, que l’on est plus apaisé. Moi ce qui me rend jolie, c’est de voir la nature prendre des couleurs. De croiser des sourires. M’émanciper des couches de tissus. Manger des salades… ça tient à rien. À croire que les jours sans soleil tous les gens sont gris et que les suédois tournent six mois de l’année sous antidépresseurs, mais, dans mon monde, les jours de soleil les gens sont encore plus beaux (la drogue, ce fléau). Et puis y a les autres… ceux où même le soleil ne te fait pas oublier. Ceux où tu te traînes et où tu ne supportes plus …

Une autre paire de manches.

“Roule ta manche.” Gros avenir de graphiste en perspective ! C’est d’ailleurs en retouchant ces photographies que je me suis rendue compte du misérable de mes cheveux. Le compte en banque à sec, plus question d’aller se faire rafistoler la tignasse. Ils sont laissés là, à l’abandon sur le sommet de mon crâne. Le gris est toujours dans un coin de ma tête, un beau gris, comme un hommage à ma grand-mère. J’ai encore trop peur de sauter le pas, de les mettre en colère et qu’ils se fourchent pour de bon. En attendant, j’explore le gris des possibles avec mes vêtements. Ou plutôt ceux de mon chéri. Comprendre ce t-shirt Carhartt gris moucheté de noir. Seul signe de mon passage : les manches roulées qui féminisent la coupe. Retrousser ses manches est une habitude, un geste tyrannique dont ne réchappe aucun vêtement. J’aime avoir les poignets libres. La raison première est surement pratique, la deuxième est peut-être tatouée. Quoi qu’il en soit je ne m’en défait pas, la manche longue n’existe pas, elle n’est jamais ajustée sur moi. Sauf …

Short en cuir vintage

Sugar Almond Shades, le manteau pastel.

Follow my blog with Bloglovin Faisons fi de l’avalanche de jeux de mots autour de Fifty Shades of Grey voulez-vous. J’ai l’impression que deux hivers s’affrontent cette année : le gris et le pastel ; véhiculés par leurs adeptes respectifs. Ici on parle pastel, parce que mon hiver à moi, il est doux comme un nuage. J’essaie d’animer le crachin nantais, je me couvre d’une épaisse couche de laine (ou presque) turquoise. Soyons francs, j’ai eu peur en commandant ce manteau. Et pour cause, je suis loin d’être le sosie de la mannequin qui le portait sur le site : blonde platine ! Le manteau pastel ou le manteau coloré est une pièce casse-gueule, et finalement… j’ai l’impression que son bleu/vert/turquoise se marie plutôt bien avec mes yeux et mes cheveux. Vous vous souvenez de mon article sur les couleurs ? Clairement situé dans les tons froids, ce turquoise est exactement ce qu’il me fallait. C’était ça ou un vieux rose. J’ai fais le bon choix. Prochain craquage ? Un manteau nude ou gris. Retour du cuir vintage que vous …

Crop top fleuri et sac transparent

The September Issue

J’avais dit “vite”, je sais, mais tout est relatif. Mon appartement est enfin viable, la rentrée derrière nous, nous allons pouvoir nous remettre aux choses sérieuses.  L’automne arrive à grands pas mais je ne peux m’empêcher de vouloir retenir le soleil. Vous connaissez ma récente passion pour le crop top ? Cette fois ci, j’expérimente sa version “chemise vintage aka merci grand-mère”, quelques coups de ciseaux en plus et c’est un bonheur de couleurs qui me fait pardonner notre manque d’été ou sa brève apparition. Histoire d’oublier (aussi) que je n’ai pas un rond et que je mange des raviolis en boîte, j’ai pris la résolution d’agrandir ma collection de chapeaux. Cet automne sera chapeauté ou ne sera pas. Je vous présente les nouveaux venus dès que j’ai trouvé des moyens low cost de m’en procurer. Dans mon radar, du feutre, du prune, du beige, du gris… Je me questionne sur le retour de la frange droite, cédera, cédera pas… A très vite mes marmottes ! Crop Top, VINTAGE / Jean, LEVIS / Mocassins, LONDON REBEL / Sac, ETSY