Tous les articles taggés : Mes looks en Levis

adopter la tendance carreaux

Promis, je me tiens à carreaux

Hello jeudi, J’avoue, j’ai honte ! Un mois entier sans publier ou presque. Ça s’est rarement vu par ici mais il te faut comprendre que le mois d’octobre a filé.  D’abord il y a eu le retour du Portugal et sa reprise si difficile… la tête encore là-bas, je me suis noyée sous les mails, le travail en retard ou à faire et mon manque d’organisation. Il a fallu tout repenser, je sors tout juste la tête de l’eau. Tu veux un conseil pour t’éviter de perdre du temps ? Écoute les expérimentés de ta profession, ils sauront te guider. J’ai enfin compris que je ne sais pas mieux faire, ça peut t’éviter 6 mois de reflexion, c’est cadeau ! Ensuite les projets, que comme d’habitude j’entasse par milliers sans réussir à m’y mettre pour de bon et qui me laissent un goût amer en bouche. Ou quand mon envie de créer se heurte à ma flemme légendaire. J’ai beaucoup (trop) d’idées en tête, je m’éparpille, j’avance à pas de fourmis et je ne termine jamais …

Accessoires de l’automne.

J’adore ce look. C’est ma définition du sexy. C’est presque l’uniforme d’Olivia Newton John dans Grease, ou plutôt, ce que j’imagine en version quotidienne. J’ai dis presque. L’inspiration est partout. J’ai adopté des intemporels aujourd’hui. Parce que le combo jean + 1 ça va bien deux secondes mais l’hiver, c’est physique, je ne peux pas sortir jambes nues. Il va falloir ruser si je veux une bouffée de nouveauté, les jambes bien au chaud, en attendant que les collants soient appropriés. D’abord, ce rouge-rouge. Qui assèche tout autant, ne tient toujours pas sur mes lèvres, beaucoup plus vif que feu Saint Laurent. Couleur Charlotte Tilbury ! En vente sur Internet avec comme aide précieuse de pouvoir choisir le rouge en fonction de la carnation de peau. J’ai la plus claire, je ne trompe personne. D’un ton plus froid, il blanchit les dents en absorbant le jaune et sature les visages. Une presque peinture de guerre.  La suite des éléments se sont ajoutés au hasard et forment une silhouette que j’aime assez. La double boucle et les mocassins “de Marie-Chantal” sont de parfaites alliées à détourner pour une version …

Bordeaux est une ville bleue !

Se sentir bien dans une ville, ça tient à pas grand chose et jolie n’est parfois pas assez. Quand je venais à Bordeaux, j’aimais faire comme tout le monde. Si vite sortie de la voiture, si vite arrivée rue Sainte Catherine à arpenter les boutiques et faire du shopping. Je prêtais attention, comme tout le monde, aux pavés, au soleil, à l’architecture si reconnaissable de la ville mais sans réellement voir ce qui me plaisait tant. Les aller-retour à Bordeaux se sont multipliés en décembre dernier. Le soleil avait disparu et pourtant, je me sentais toujours aussi bien en arrivant. Une impression de vacances dans un coin de la tête, le sourire aux lèvres en faisant mon shopping de Noël et toujours cette sensation de ne pas m’être trompée. J’ai emménagé. J’ai essayé de comprendre au fil des questionnements des autres. – “Alors… Nantes ou Bordeaux ?” 1 an à Nantes, 7 mois à Bordeaux. Du presque rien pour comparer ! J’aime Nantes mais la sensation est différente. Nantes est artistique, Nantes est ma ville meurtrie, un …

Short de l’été.

Première fois depuis deux mois que je reste muette le temps d’une semaine. Le nouveau design me prenait tout mon temps, je voulais qu’il soit parfait. 6 mois que je bosse dessus, en me mettant une pression de fou pour finalement le sortir sur un quasi coup de tête et faire tout à la dernière minute : enchanté, moi c’est Anaïs. Les jours à venir vont être propices au changement, je ne suis jamais satisfaite. Tu le trouves comment ? D’ailleurs le blog, parlons en concrètement pour une fois. Il vivote. Il vivotait. Je le prenais comme il venait, avec l’envie en montagne russe. Depuis deux mois ce n’est plus le cas. D’abord parce qu’il me passionne plus que jamais. Surtout, parce qu’il me réclame sa chance et que je lui libère plus d’espace de cerveau. Aussi parce qu’avec un amoureux qui accepte de prendre des photos, on est quand même beaucoup plus productif. #MERCI Perfectionniste, indécise et impatiente. Foutu caractère ! Je suis de celles qui ont 1000 idées/minute mais qui ne font rien, de peur que le résultat ne …

Faire le vide.

Février. Et un look pas franchement de saison. En même temps je n’ai pas vu l’ombre d’un flocon, je ne crois pas à cet hiver. Le déménagement en électrochoc, j’ai réalisé récemment que ma consommation de vêtements frôlait le scandaleux. Les 2/3 de nos cartons résumaient mes achats compulsifs, la plupart aussi vite portés qu’oubliés. C’est toujours la même histoire : le blog est une excuse de plus pour acheter régulièrement et en grosse quantité et si ça ne suffisait pas, l’accumulation est un de mes défauts. Mon dressing suffoque, je n’ai jamais de cintres disponibles, mes valises débordent. Je réagis souvent pas pure impulsivité en vouant un culte à chacune de mes acquisitions. Je suis une fashion slut ! Je vous avais parlé de mon envie de retourner aux basiques, le dressing réduit de Dead Fleurette et les expériences qui ont suivi dans un coin de la tête. 3 ans plus tard je comprends moi aussi qu’il faut que j’arrive à réduire mon dressing et penser l’achat. Sans tomber dans l’excès inverse (35 pièces en tout ?! autant creuser ma tombe sentimentale) j’imagine une nouvelle relation. Très vite, les …