Tous les articles taggés : Idées looks Vintage

Tendance python et mom jean

Rouge python.

Dernier look de l’année (je sais, on en peut plus de cette blague). J’espère que tes fêtes de fin d’année étaient/seront un succès. De mon coté, le défi est lancé. Sur twitter je ne parle que de ça et chaque année, c’est la même histoire, mon estomac ne se remet pas. Après 5 jours, le marathon culinaire s’est enfin arrêté et avant de me transformer en dinde, je vais pouvoir réapprendre la satiété et me désintoxiquer du fromage, du gras et du chocolat. Grande traversée du désert en prévision, ma peau me remercie déjà. Nos moutons. Encore il n’y à pas si longtemps, 20 ans, j’étais enfant. Je me trimballais toujours avec un sac à main de plastique blanc, décomposé par l’usage de ma mère avant moi, un ours brun imprimé sur le devant. Rempli jusqu’à ses bords comme maintenant, il est mon premier et je l’ai toujours gardé. Ma passion sacs remonte et pourtant, je ne suis pas collectionneuse. J’attends le bon. J’ai mes phases petits ou grands, informes ou rigides, qui coutent un rein ou rien. Pour les sacs …

manteau vintage en peau retournée

Le manteau en peau retournée XXL

Raconte-moi comme tu chines, je te raconterai qui tu es. De mon coté, l’intention n’est pas la même que l’on parle de meuble ou de vêtement. Par nécessité les meubles sont attendus patiemment, le hasard décide du moment mais je bloque sur une idée bien précise. L’attente avant de trouver la bonne affaire peut durer des mois. J’épie la moindre annonce, je campe sur le boncoin, j’essouffle les brocantes. Nos manques dans l’appartement peuvent en témoigner, pas question de sacrifier mes envies au profit d’une contrefaçon. On y croit,  le meuble tv sera l’unique et le bon ! Pour les vêtements la quête est différente. Je vais en friperie lorsque je passe devant et j’en ressors souvent en colère contre les étiquettes. Mon oeil n’attire que les grosses pièces et les accessoires : manteau, veste, bijoux, chaussures ou sac à main…  et certains profitent de la mode du vintage pour être excessifs alors je m’exaspère ! En frip’ j’y vais comme à la pêche à la ligne, en grosse feignante de l’enjeu, sans espoir particulier. En règle général, je laisse même ma main courir …

Un choix peut en cacher un autre.

Je me demande toujours si mes choix sont légitimes. Mon coeur d’artichaut n’est plus à prouver, mes voyages virtuels nombreux… Nouveau design qui arrive oblige, je suis à la découverte de ma VRAIE personnalité. Pas celle dont il me plairait de vanter le caractère. On parlait de style ici : je ne sais pas choisir ! Théoriquement j’aime le pastel et la douceur, il parait que c’est ce qui me définit, seulement j’arpente souvent les magasins, l’imposture au vent. Le gris, le kaki, le brun attirent mes rétines. Trêve hivernale ? Recherche de soi ? Peut-être ! Ou alors mon cerveau me fait croire que ce que j’ai pu voir 1000 fois sur les blogs est une nouveauté dans mon dressing. Je scande “confort” quand l’heure est au loose, j’achète une paire de Stan Smith “mais différentes tu sais !”… merci l’originalité Anaïs. A quel moment mes choix reflètent-ils vraiment mes goûts et pas ceux des autres ? Surtout qu’on peut considérer que je pourrais créer la tendance plutôt que la suivre. Alors j’ai décidé de me surprendre, par ricochet vous allez expérimenter. Je …

Poncho vintage et look boheme-rock

Toi, t’es joli.e. ?

“Aujourd’hui, je suis joli.e.” Combien peuvent se vanter de l’avoir souvent pensé ? De vous à moi, en mettant le narcissisme de coté, qui le sait ? Les premiers jours de soleil transforment le monde. Les jours de soleil, tout va. On se réveille le matin un peu moins chiant et un peu moins feignant, effet MDMA généralisé. Il paraît que ça vient de l’intérieur et que les jours de soleil on met nos peurs ancestrales de côté, que l’on est plus apaisé. Moi ce qui me rend jolie, c’est de voir la nature prendre des couleurs. De croiser des sourires. M’émanciper des couches de tissus. Manger des salades… ça tient à rien. À croire que les jours sans soleil tous les gens sont gris et que les suédois tournent six mois de l’année sous antidépresseurs, mais, dans mon monde, les jours de soleil les gens sont encore plus beaux (la drogue, ce fléau). Et puis y a les autres… ceux où même le soleil ne te fait pas oublier. Ceux où tu te traînes et où tu ne supportes plus …

Marinière et chaussures monks

La marinière : Donnons une nouvelle chance à nos vêtements !

Du presque réchauffé pour cette association : jean noir et marinière. La petite sœur de mon premier look en marinière, le nude en valeur ajoutée. Aujourd’hui, j’expérimente le tout thématique du froid avec mon manteau sur les épaules et mes monks aux pieds. Monk et autres obsessions Vous ne le savez surement pas mais je suis une passionnée obsessionnelle. Je mange/porte/lis/bois en grande quantité et jusqu’à m’en dégouter. C’est un tracas quotidien pour ma penderie, mes vêtements se sentent aimés, adorés, rejetés. Et un jour, je reviens. Ils me pardonnent et c’est le serpent qui se mord la queue. Combinée à mes fringales mode, cette obsession me coute chère. Un claquement de CB plus tard et j’avais LA jupe en cuir vert de mes rêves tant recherchée et portée une fois depuis. Avec le retour à la vie étudiante, je suis forcée de penser l’achat différemment. Je me soigne et j’essaie de me réapproprier mes vêtements, de trouver de nouvelles combinaisons. Monk ou cette paire de chaussures fermant à l’aide d’une ou deux boucles. Vous connaissiez ? Personnellement …